Informations Covid-19

Spectacle de danses folkloriques

Capoeria, maculele, danses des orixas… l'âme de Bahia est dans tous ses états au Théâtre Miguel Santata dans le quartier de Pelourinho. Après une heure de représentation, vous poursuivrez la soirée par un dîner dans l'un des restaurants du centre historique.

Empreints de sensualité, les danses brésiliennes sont connues dans le monde entier. Les rythmes endiablés et envoûtants permettent aux danseurs et aux couples d'onduler langoureusement. Il faut un peu d'entraînement pour exécuter les pas sans faute et pour suivre le rythme de la musique. Il n'est donc pas rare que des passionnés passent par des professeurs de danse brésilienne pour se perfectionner.

Musique brésilienne qui bouge ?

La danse fait partie du patrimoine culture du Brésil. Au cours de votre voyage, vous pouvez apprécier pleinement cet art exceptionnel. Les Brésiliens ont la danse dans le sang et le rythme dans la peau. Vous les verrez danser sur une musique qui bouge à longueur de journée. En plus de la samba, ils dansent aussi le coco, une danse populaire d'origine africaine. Dansé en files, en paires ou en cercles, le coco est une danse des régions du nord-est du Brésil. Il est essentiellement pratiqué pendant les fêtes populaires. D'origines africaines, cette danse s'accompagne de quatre instruments. Il s'agit du ganza, du triangle, du pandeiro et du surdo. Les tamancos s'ajoutent à ceux-ci. Ce sont des sandales en bois qui claquent à chaque pas des danseurs. Vous pouvez également vous essayer au passinho et ses fameuses moves. Cette danse est la combinaison de la samba, du free-step et du hip-hop. En portugais, ce terme signifie petits pas. Cette danse est apparue en 2004 dans les favelas cariocas. Elle a rapidement conquis le monde grâce au partage de vidéos sur les réseaux sociaux. Comme les danses contemporaines, elles comportent des mouvements lents et endiablés. Leur exécution se fait rapidement et au rythme de la musique.

La danse au Brésil

Le Brésil est un des pays à avoir accueilli de nombreux esclaves. Ces derniers dansaient et chantaient pour oublier leurs conditions de vie. Cela leur permettait également de ne pas oublier leur pays d'origine. Au fil des années, la danse de la carafa fait partie intégrante de la vie des Brésiliens. Même les enfants sont capables de danser avec brio. La danse s'invite dans toutes les grandes fêtes, mais aussi de la vie quotidienne. Lors de voyage au Brésil, assistez aux différents carnavals organisés dans différentes villes. Vous verrez des danseurs et des danseuses défilés dans de magnifiques costumes. Ils se déhanchent au rythme d'une musique entêtante et endiablée. Les différents quartiers sont également en pleine effervescence. Les gens dansent dans les rues pour exprimer leur joie de vivre.

Danser la samba brésilienne

La samba est certainement la danse bresil la plus populaire. Elle se danse sur un genre musical éponyme à deux ou quatre temps. Elle est apparue dans les bidonvilles de Rio au début du XXe siècle avec l'arrivée des esclaves provenant de l'Afrique de l'Ouest. Il est possible de danser la samba brésilienne en solo ou en couple. Il faut savoir qu'il en existe plusieurs versions. La plus célèbre d'entre elles est connue sous le nom de Samba No Pé. Ce mot signifie la Samba des Pieds en français. Elle se pratique dans les rues pendant le fameux Carnaval de Rio de Janeiro. Cette version de la samba s'inspire des danses européennes et du Maxxise. Cette danse de salon a été popularisée par la population noire de Bahia et qui ont migré vers Rio de Janeiro. Elle est apparue durant la deuxième moitié du XXe siècle. À cette époque, la société carioca n'appréciait pas cette danse parce qu'elle ne convenait pas aux valeurs morales de cette période. Elle a évolué au fil du temps et est même devenue une danse très technique. Néanmoins, elle a conservé son côté sensuel et fripon.

Des cours de danse brésilienne

Au Brésil, il existe une grande variété de danses ayant chacune leurs spécificités. La plupart d'entre elles sont des danses traditionnelles d'origine africaine. Elles font en effet partie des coutumes des esclaves africains. Certaines danses ont également été inventées à partir des existantes pour les rendre encore plus sensuelles ou plus dynamiques. C'est le cas de la matchiche. Elle est pratiquée par l'ethnie Chopi du Mozambique. Il est apparu au Brésil à la fin du XIXe siècle. À la même époque, le tango connaissait un vif succès en Argentine. Des similitudes sont notables entre les différents mouvements de ces deux danses. De ce fait, la matchiche est surnommée le tango brésilien. Cette danse de couple se danse sur un tempo vif à deux temps. Elle est le premier genre musical qui conquiert la France. Dès 1905, la matchiche fut chantée, notamment par Felix Mayol qui est aussi l'interprète de Viens Poupoule. Les Français apprécient la musique brésilienne qui bouge. La danse brésilienne forro est également une danse incontournable. Sensuelle et sexy, cette danse brésilienne séduit les Français, si bien qu'un festival forro est organisé à Lille tous les ans. N'hésitez pas à prendre un cour de danse brésilienne avant votre voyage.

Liste des voyages incluant ou proposant cette activité :

* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes
t

150

créateurs de voyages

r

22651

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

149496

voyageurs nous ont fait confiance

Haut